Phobie scolaire: quand la peur de l’école devient pathologique

Loin de la simple “flemme d’aller en cours “, la phobie scolaire est unevéritable pathologieà ne pas prendre à la légère car elle implique le bien-être de l’enfant concerné. On parle d’ailleurs désormais de “refus scolaire anxieux” pour bien souligner le fait que c’est un trouble psychologique.

Comment la reconnaitre?

Ce trouble est caractérisé par des manifestations anxieuses devant la nécessité de se rendre à l’école: maux de ventre, vomissements, crises d’angoisse, pleurs,… L’idée d’aller à l’école rend les enfants qui en sont atteints malades. Dès lors, une déscolarisation est souvent nécessaire. Mais la reprise est souvent difficile ensuite.

Quelle cause?

Il n’y a pas une seule et même cause mais des cas de figures différents selon les enfants: pression des résultats scolaires, difficultés à suivre en classe, maltraitance de la part des camarades, … Dans tous les cas, il est important d’identifier l’origine du troubleet de voir ce qu’on peut faire pour y remédier.

Comment réagir?

En premier lieu, il conviendra d’en parler avec l’enfantet d’essayer de savoir pourquoi il est angoissé. On peut également prendre contact avec l’équipe pédagogique: les enseignants mais aussi le personnel d’encadrement et enfin le médecin scolaire. Puis on pourra consulter lemédecin traitant qui orientera au besoin vers un spécialiste.

Ensuite, des choses seront mises en place pour le sécuriser etl’aider à surmonter son angoisse. Si celle-ci provient de ses performances, on pourra proposer un tutorat dans les matières qui lui sont difficiles afin de l’aider à travailler.

En tous les cas, il est important de retenir que face à une phobie scolaire, il est nécessaire de faire preuve decompréhension et d’écoute.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *